5h50

5h50.

Aéroport Pierre-Elliott-Trudeau.

Un verre de café à la main et la musique au bout dans mes écouteurs.

Il fait encore noir dehors pis un peu dans ma tête aussi,

I wanna be with you, but dear, you veer.

C’est un matin doux, il pleut dehors.

Je vois mon reflet dans la fenêtre pis celui de toutes les personnes autour de moi aussi.

Il y a tellement de monde autour.

Je me sens un peu comme si j’étais sur une autre planète, à les regarder.

Can’t we have it any other way?

Les gens viennent tous en paire, en groupe.

Deux par deux, constamment.

Parfois quatre par quatre.

Moi je suis toute seule pis je les regarde.

Je me demande où ils s’en vont comme ça.

Ils doivent se demander où moi je m’en vais aussi.

Entre deux gorgées de café, je m’interroge sur leurs pensées.

Do you remember on the first night we met?

Je me demande à quoi ils pensent.

Est-ce qu’ils s’ennuient de quelqu’un eux aussi?

Est-ce qu’ils ont un peu mal, comme moi j’ai un peu mal?

Est-ce qu’ils ont envie de partir le plus loin possible pis de décider plus tard s’ils reviennent ou pas?

Stop saying you’re sorry.

En tout cas, moi j’ai le goût.

J’ai le goût de prendre n’importe quel vol en direction d’ailleurs.

Un vol qui m’amènerait peut-être dans un pays où il fait chaud toute l’année.

Un vol qui m’amènerait peut-être faire le tour du monde.

Un vol qui m’amènerait n’importe où, tant que c’est pas ici.

Now we’re all alone.

J’irais bien escalader une montagne.

Ou nager avec des poissons multicolores.

J’irais bien là où personne me connaît.

Là où je peux être toute seule avec moi-même.

Je porterais des shorts pis un t-shirt.

Je serais bien.

Je mettrais mes orteils dans le sable en me remémorant à quel point j’aime la mer.

Je me ramasserais peut-être en Angleterre.

En Italie.

En Tchécoslovaquie.

En Nouvelle-Zélande.

Ou peut-être même en Belgique.

J’ai le goût de prendre n’importe quel vol en direction d’ailleurs.

Mais la vérité c’est que ce vol-là, il m’amènerait probablement à toi.

Parce que c’est là, que je veux vraiment être.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s