Une chance

Parfois il faut s’arrête deux secondes pis prendre le temps de regarder autour de soi.

Il faut observer ce qui se passe autour, même s’il se passe toute sorte d’affaires en-dedans.

Parce qu’il y a des gens qui sont là.

Souvent, on se rend pas compte qu’en fait, il y a quelqu’un qui est là pour nous tenir la main.

On cherche, on cherche, mais on regarde pas à côté de nous.

Ma personne, c’est toi.

Ma meilleure amie.

Ma soeur.

Ma coloc.

Mon chum, presque.

Ma personne c’est toi parce que t’es là à 100%.

On se comprend, mais on se comprend pas aussi.

On s’obstine pis on se parle sans se parler.

On a souvent l’impression qu’on doit tout faire par soi-même.

Moi j’aime tellement mieux faire les choses avec toi.

C’est rare qu’on réussit à trouver à ça.

Quelqu’un qui nous épaule 24/7, dans les bons moments pis dans les moins bons aussi.

Quelqu’un qui nous dit notre 4 vérités sans filtre même si ça fesse fort, juste parce qu’il faut voir la vérité en face.

C’est rare de trouver quelqu’un avec qui on a envie d’écouter la télé à tous les dimanche soirs en buvant un pot masson de vin pis en chialant sur le fait qu’on a atteint le peak du célibat.

Toi, t’es ma personne à moi.

Ma vraie là, digne de Grey’s Anatomy. 

C’est rare de trouver quelqu’un avec qui on est capable de pleurer toutes les larmes de notre corps pis d’être bien juste après.

On va se le dire, on est pas les personnes les plus faciles à vivre.

Mais on vit si bien ensemble.

On est un peu fucked up à l’intérieur parce qu’on aime trop pis qu’on se donne trop.

Mais nos morceaux d’assiettes brisées s’emboîtent bien ensemble.

Tu me fais du bien pis je te fais du bien.

C’est comme ça que ça marche.

Je suis en train d’écrire un texte full quétaine sur l’amitié en braillant toutes les larmes de mon corps parce que j’ai peur de l’échec.

Mais je sais que tant que je t’ai dans ma vie, ça sera jamais un échec.

Parce que tu crois en moi comme jamais je pourrai croire en moi-même.

Pis parce que je sais que tu vas être la meilleure nutritionniste de la terre.

T’es la personne la plus déterminée que je connaisse pis je t’ai dit que j’arrivais à peine à frôler les nuages, mais toi, t’es capable de te rendre jusque sur Saturne si ça te tente.

Sache que je vais toujours être la pour te tenir la main (pas trop longtemps tho parce que les contacts physiques c’est pas notre fort).

Pis je sais que tu vas toujours arriver en courant quand je te dis que ça va pas pis que je voudrais que le temps s’arrête.

T’es ma personne à moi.

Pis je suis ta personne à toi.

« Une chance qu’on s’a », comme dirait Jean-Pierre Ferland.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s