L’été

L’été.

Mieux connu sous « le moment de l’année que tout le monde attend avec impatience ».

Le moment où j’ai 4 mois de vacances pis que je commence à oublier tout ce que j’ai appris à l’uni.

L’été, ça change le monde.

Ça change l’ambiance, ça change le mal de place.

Tout le monde aime l’été.

Enfin, presque tout le monde.

L’affaire avec l’été, c’est que c’est une saison remplie de possibilités.

Les possibilités sont infinies.

On sait tous très bien qu’on ira pas passer les vacances à LA.

Ou en Grèce.

Mais on y croit quand même un peu.

On voit cette saison-là comme une opportunité de changer.

Changer de vie, changer de peau aussi.

On se met au régime pour avoir un bikini body de rêve.

On sort nos souliers de course.

On s’inscrit à des cours de hot yoga.

Je vais être honnête avec vous.

J’aime pas tant ça, moi, l’été.

J’aime le beau temps, la chaleur.

J’aime courir pis lire au soleil.

Mais l’été ça me rend plus anxieuse que n’importe quelle autre saison.

Parce que l’été c’est aussi synonyme de se mettre à découvert.

Ça veut dire que je dois montrer mes jambes pis mon ventre au reste du monde,

Ça veut dire que je dois assumer le fait que, encore une fois, j’ai pas réussi à devenir « fit » à temps pour la belle saison.

Ça veut dire que je regarde mes amies se baigner pendant que je reste sur le bord de la piscine toute habillée.

Ça fait longtemps que j’aime pas mon corps.

Je sais même pas si je l’ai déjà aimé.

Je sais, maman, que je suis parfaite comme je suis pis que tu trouves que je suis toute petite.

Mais c’est pas ça que je vois quand j’enfile un maillot de bain.

Ni même une paire de short.

J’assume pas le fait que je suis pas comme mon amie minuscule qui a pas une once de gras sur le corps.

I wish though.

On se répète tout le temps que le regard des autres compte pas.

Mais le pensez-vous vraiment?

On a beau se dire ça, les autres, on y pense quand même.

J’ai pas envie de toujours me préoccuper de ce dont j’ai l’air.

Mais qu’est-ce que tu veux, je suis comme ça.

L’été c’est une saison qui fait rêver.

C’est une saison qui fait rêver de vacances au soleil, de nuits blanches et de crème molle qui nous fond sur les doigts.

Mais pour moi, l’été, ça rime avec gêne.

Ça me rend inconfortable dans un corps que je voudrais changer,

L’été c’est ben beau.

Mais ça a un côté ben laid aussi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s