Partout

Les gens partent et ça fait mal partout.

Qu’on le veuille ou non.

Les gens partent et on a le coeur en panne.

En panne de vivre.

En panne d’amour.

Ça vient en vague.

C’est toujours comme ça.

Une seconde ça va et l’autre, je me transforme en rivière pour me laisser couler à flots.

Les gens partent et ça fait mal partout.

Surtout à ma tête.

Ma tête sait pu trop comment penser.

Même si on sait que c’est pour le mieux.

Même si on sait que ça reviendra pas.

Ma tête sait pas comment se sentir.

Je sens rien et pourtant, je ressens tout.

Je sens mon coeur qui bat un peu trop vite.

Je sens ma bouche qui a pas envie de sourire.

Je sens ma main qui cherche la tienne la nuit.

Les gens partent et ça fait mal partout.

Pas juste à mon coeur qui pleure.

J’ai mal à mes pensées qui se bousculent de plus en plus vite.

Je cherche les mots qui réparent.

Je cherche les mots qui font du bien.

Ils existent pas vraiment.

Ça a l’air si simple pourtant.

« Pense à autre chose. »

Ça a l’air si simple pourtant.

« Ça va passer. »

Et si ça passait jamais?

Et si je finissais par accepter le fait que ça va toujours faire mal de penser à toi?

Ça va toujours faire mal de me réveiller pis de voir que t’es pas là.

Ça va toujours faire mal de penser à tous les « mais » qui auraient pu nous faire vivre plus longtemps.

Mais je les laisse s’échapper avec mes pensées.

Il y a une partie de mon coeur qui est à toi.

Les gens partent et ça fait mal partout.

Mais surtout à mon coeur en morceaux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s