Le gars qui buvait des lattés

2

Il y avait un gars assis à côté de moi dans mon petit café préféré aujourd’hui.

Il avait de beaux yeux bleus foncés qui brillait un petit peu plus à chaque fois qu’il tournait son regard vers la baie vitrée.

Je l’ai remarqué quand il est entré parce qu’il m’a fait penser à un écrivain.

Il portait une tuque grise qui laissait voir un petite mèche de cheveux bruns foncés.

Il tenait sur son épaule un énorme sac qui avait l’air vraiment lourd.

Il s’est laissé tombé sur la chaise à ma gauche et soupirant et a déposé son latté tout près de mon petit doigt.

J’étais contente qu’il s’assoit à gauche.

Droite, c’est mon mauvais profil.

En plus c’est toujours de ce côté là que je repousse mes cheveux, même depuis que je les ai coupé à peine plus longs que mes épaules.

Les vieilles habitudes demeurent, I guess.

Il a sorti son macbook pro de son sac et j’ai souri.

Il était couvert de stickers provenant de partout dans le monde.

Canada, États-Unis, Allemagne, Belgique, Australie, Nouvelle-Zélande, Angleterre, Japon, Tchecoslovaquie.

Au milieu, il y avait un p’tit smiley jaune ben cute et un signe de peace.

La première chose qui m’est venue en tête c’est que ce gars là devait avoir beaucoup d’argent.

Mais la deuxième chose qui m’est venue en tête c’est que ce gars là, y doit avoir tellement de choses à raconter.

J’aimerais ça qu’il me dise de quoi ça a l’air la Belgique.

Parce que j’aimerais ça y aller un jour.

J’aimerais ça qu’il m’explique pourquoi il a choisi la Tchecoslovaquie.

Qu’il me raconte ce qu’il a mangé au Japon.

Qu’il me parle de la pluie en Angleterre pis du soleil qui se pointe jamais.

Pis derrière ses lunettes rondes, il m’a jeté un petit regard en biais.

Juste pour voir ce que je pouvais ben regarder de même.

Il a souri avec ses belles dents blanches ben droites.

Il pouvait tu être plus parfait ?

Il m’a pointé son écran avec deux points d’interrogation dans ses yeux, j’ai hoché la tête.

Je lui  ai dit que je l’enviais.

Il m’a répondu : « Un jour, je te raconterai. »

En langage des signes.

Puis il a pris une gorgée de son latté qui sentait bon la vanille.

C’est beau la vie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s