Éphémère

imageback.com_b731670658JQZRMFD3a14a4ea4eeS’il-te-plaît ne t’endors pas.

Reste réveillé pour qu’on puisse s’aimer encore un peu plus.

Je sais que demain y faut que tu partes, mais j’en ai pas envie.

S’il-te-plait garde tes yeux ouverts pour qu’on puisse se regarder plus longtemps.

Prends ma main.

Sers-la fort.

Pis lâche-la pu jamais.

Quand le soleil va se lever, tu vas partir pour trop-loin pis ça sera pu jamais pareil.

J’le sais.

J’te connais.

Pis j’nous connais aussi.

Tu pourrais rester.

Mon cœur est peut-être weird pis un peu massacré, mais y’a assez de place pour toi.

S’il-te-plaît ne t’endors pas.

Parce que ce moment-là, on l’a juste une fois.

À chaque seconde qui passe, il y a quelque chose qui change.

Pis chaque fois que tu franchis la porte, il y a quelque chose qui brise en moi.

Pas mon cœur.

Mon bonheur, peut-être.

Un centimètre de sourire.

Une once de joie.

Une note de rire.

Pour le moment, t’es là, mais maudit que j’aimerais ça que tu le sois encore demain matin.

Chaque moment est éphémère pis ça m’énerve.

Éphémère.

Je sais que tu sais que j’adore ce mot-là.

Il est beau.

Il est full recherché.

Mais y veut dire des choses ben laides.

Des fois, je l’associe à toi, même si je sais que c’pas vrai.

C’est pas toi qui es éphémère.

C’est ta présence.

S’il-te-plaît ne t’endors pas.

Je veux t’aimer encore.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s